Home » Introduction

Introduction

Introduction sur le gazole non routier

En quelques mots, le GNR est un carburant écologique destiné à alimenter les machines de certains secteurs tels que l’agriculture et les milieux forestiers. L’utilisation du GNR est obligatoire dans les milieux publics depuis le 1er mai 2011 et pour les tracteurs à partir du 1er novembre 2011.

Ce carburant remplace le fioul domestique jugé non respectueux de l’environnement en raison de sa forte teneur en soufre. En diminuant ce dernier, le Gazole non routier à été conçu permettant de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et de particules polluantes.

De plus, ce produit écologique possède une coloration identique (rouge) au fuel pour maintenir les avantages fiscaux et encourager son utilisation à travers les engins mobiles non routier.

Un carburant homologué

Les fabricants de moteurs ont assuré une parfaite conformité avec le gazole non routier dans le contexte de la norme EN 590. Ainsi, dans le cas d’un potentiel litige ou dysfonctionnement, l’équipement de l’engin ne pourra être remis en cause.

Aparté sur le biocarburant

Le Gasoil non routier ne peut être abordé sans aborder le thème et la question du biocarburant. Le GNR contient des biocarburants (ou agrocarburant) dans sa composition nommé esters méthyliques d’acide gras ou également EMAG. Ces molécules incorporés directement dans le carburant sont à l’origine de la réduction de la pollution dans l’atmosphère.

Dans ce cadre, plusieurs avantages avec l’utilisation du Gazole non routier voient le jour et d’autres inconvénients du GNR sont souvent critiqués par de nombreux consommateurs. Parmi les inconvénients on en retrouve un bon nombre, dont des propriétés détergentes, pouvant réellement impacter le temps et le budget des consommateurs.

La création d’un GNR sans biocarburant a également été effectué par de gros acteurs comme la société française Dyneff proposant un Gazole non routier sans biocarburant à la place d’un GNR standard conservant toutes les qualités.