Home » Engins mobiles non routiers

Engins mobiles non routiers

Dans certains domaines, lorsque l’on parle d’engins mobiles non routiers on associe souvent le fioul domestique ou plus récemment le gazole non routier. C’est un carburant écologique imposé depuis quelques années pour un bon nombre de machine nommé aussi véhicule automoteur. Quels sont ces secteurs où le carburant GNR est indispensable ? Quels avantages le gazole non routier donnent-ils à ces engins ?

Secteurs d’activités tournant au GNR

Depuis le 1er mai 2011, l’utilisation d’un carburant écologique où plus communément appelé gazole non routier est obligatoire pour tous les engins mobiles non routiers existants dans plusieurs secteurs d’activités. Parmi ces derniers, nous avons les milieux agricoles, forestiers, fluviaux ainsi que les bateaux de plaisance (utilisation hors de la mer) et les bateaux de navigation intérieur. La présence du GNR est exigée par les autorités dans un cadre d’utilisation professionnel. Pour les tracteurs agricoles et forestiers, la réglementation pour le GNR sera instaurée qu’à partir du 1er novembre 2011.

Afin de déterminer si vos engins sont sous ces directives, vous pouvez consulter l’article 2 de l’arrêté du 10 novembre qui énoncent les engins concernés. Cette documentation listent les machines disponibles lors d’une utilisation du gazole, de carburéacteurs, de gaz de pétrole et d’émission d’eau lié au gazole.

Les bonnes pratiques à savoir

  • Il est important de mettre à l’abri l’ensemble de ces engins lorsque les températures extérieurs sont basses afin de préserver le matériel et également le Gazole Non Routier présent à l’intérieur.
  • En cas d’immobilisation d’un véhicule, agricole par exemple, de plus de 6 mois, une vidange du réservoir est requise car un mauvais équipement peut altérer le GNR lorsqu’il ne contient pas d’additif de conservation.
  • Si le carburant fioul est utilisé après le 10 décembre 2010, c’est la possibilité d’obtenir une amende car c’est une infraction aux yeux de la loi pour la simple raison qu’il y a utilisation non autorisé par un arrêté du fuel domestique. De plus, une sanction supplémentaire peut avoir lieu à titre environnemental puisque la quantité de soufre est supérieur à celle du GNR (10mg/kg).