Home » Biocarburant

Biocarburant

Le biocarburant est présent dans la constitution du gazole non routier afin de le placer officiellement dans la catégorie : biodiesel. Possédant une composition végétale qui le distingue du fioul domestique, le gazole non routier alimente les véhicules de façon écologique sans émissions polluantes. L’utilisation des biocarburants jouent un rôle clé dans la conception du gazole non routier.

Introduction au carburant végétal

Également appelé biofuel, nécrocarburant ou carburant vert, le biocarburant est crée à partir de matériaux organiques non fossiles provenant de la biomasse. Il peut également être conçu à partir de produits renouvelables comme le bois, les déchets et les alcools. Cette énergie s’associe à un combustible de type fossile. Le biodiesel ou biogazole fait parti de la famille des biocarburants.

Le biocarburant (ou agrocarburant) doit obéir à des normes de durabilité afin d’être considéré comme durable.

Son principal atout est qu’il permet de réduire efficacement les émissions de gaz à effet de serre. Dans le cas du Gazole Non Routier, il joue un rôle primordial qui rend ce carburant écologique. C’est une solution pour se détacher de la dépendance énergétique mondiale et une débouchée pour le secteur agricole et forestier. C’est une réelle énergie complémentaire qui peut être celle de demain utilisée par tous dans n’importe quel domaine d’activité.

On dénombre plusieurs générations (ou filières) pour l’essence : l’éthanol et l’ETBE (l’éther éthyle tertiobutyle) et d’autres filières pour le gazole : EMAG (ester méthylique d’acide gras).

Utilisation dans le GNR

Globalement, l’apparition d’un carburant écologique tel que le gazole non routier dans le milieu agricole a permis de conserver les avantages d’un bon mazout tout en étant respectueux de l’environnement. Les accords de Kyoto permettant à un carburant de s’insérer dans le développement durable sont une réussite. Il y a une vraie réduction des émissions dans l’atmosphère grâce à la présence de biocarburant dans le gazole non routier. Malgré cela, des inconvénients se font ressentir dans l’entretien des cuves et de son stockage par exemple.

Le GNR sans biocarburant : un carburant écologique sans inconvénients

Après ce paragraphe sur la présentation de notre combustible vert préféré, nous avons voir en quoi la création d’un « GNR biofree » peut devenir la solution du carburant gazole non routier.

Tous les avantages mais sans les contraintes pour un carburant comme le gazole non routier serait un rêve ? et bien c’est peut être une réalité que certains acteurs mondiaux essaient de mettre en place pour le gazole. Des vérifications sont à mettre en place mais selon eux le gazole non routier sans agrocarburant est bien fonctionnel et conforme aux normes. La teneur en soufre, grandement responsable de la pollution, resterait similaire à d’un GNR standard équivalent à 10mg/kg.

<!–